Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Christophe BLAZQUEZ blog

Articles avec #management tag

Conférence Digital natives aux entrepreneuriales

25 Mai 2015 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Internet, #Digital Natives, #Management, #Communication, #Collaboratif

Christophe Blazquez conférence Digital Natives

Christophe Blazquez conférence Digital Natives

Intervention de Christophe Blazquez en conférence Digital Natives

Intervention de Christophe Blazquez en conférence Digital Natives

Christophe Blazquez - conférence Digital NAtives

Christophe Blazquez - conférence Digital NAtives

Voir les commentaires

Où est le digital dans la transformation digitale ?

4 Mars 2014 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Internet, #Management, #Ressources Humaines, #Big data

Voir les commentaires

Lectures formation, emploi, management et internet

9 Octobre 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Lectures, #Formation, #Management, #Internet

Voici quatre livres qui sont venus se rajouter à ma bibilothèque en ce début d'automne :

Voir les commentaires

Les droits du salarié

14 Juin 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Lectures, #Management, #droit, #Emploi, #travail, #Gereso

Les droits du salarié

Au nom du " bien vivre ensemble " et du respect mutuel, l'entreprise se doit désormais d'être un lieu d'échanges et de tolérance, où les droits et les obligations de chacun sont connus et partagés par tous. Enfin, en théorie, car la réalité est tout autre ! Discrimination, harcèlement, horaires de travail, rémunération, sanctions, nouvelles technologies... II ne se passe pas une semaine sans qu'un nouveau texte ou une décision de jurisprudence ne vienne préciser ce qu'il est possible de faire ou de ne pas faire dans l'entreprise, et la frontière entre travail et vie privée reste encore très floue.
Rédigé dans un style simple et accessible à tous, intégrant la toute dernière actualité et illustré de nombreux exemples, ce livre propose une synthèse complète sur ces questions d'actualité... Et permet enfin à chacun de connaître ses droits et ses devoirs en tant que salarié ou employeur !

Voir les commentaires

La formation de demain : sociale, personnalisée… et efficace !

13 Juin 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #formation, #e-learning, #social learning, #Management, #infographie

J'ai trouvé l'infographie de Trainers Advice intéressante de part les enseignements que nous pouvons en tirer.

Vous découvrirez ci-dessous l’infographie complète. Elle met en lumière les évolutions de la formation tout au long de la vie en Europe depuis 1990

Voir les commentaires

Conférence "Osez la vitalité au travail & Managez sans stress !"

21 Mai 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Agenda, #Management, #conférence

Conférence "Osez la vitalité au travail & Managez sans stress !"

Les Éditions GERESO vous invitent à une matinée d'échanges et de découvertes riche en couleurs, orchestrée par 3 auteurs québecois experts en Efficacité professionnelle & Management. Au cours de cette rencontre, les auteurs vous feront partager leur expérience de coaches nord-américains, et des outils et techniques simples pour booster votre vitalité au quotidien dans l'entreprise et manager sans stress. Le tout autour d'un buffet 100% québecois.

En pratique :

Conférence / Matinale Québecoise organisée par Les Éditions GERESO
Le Mardi 18 juin 2013, de 9h00 à 12h30 - Espace GERESO - 10 Rue Vercingétorix – Paris 14e – Métro Gaité
Événement gratuit limité à 50 participants – Réservations avant le 7 juin 2013
Informations et réservations auprès de Catherine Fourmond : cfourmond@gereso.fr ou par tél : 02 43 23 59 85

Inscription

Voir les commentaires

Sélection de livres marketing, communication et management 2.0

30 Avril 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Lectures, #Marketing, #Communication, #Marketing digital, #Management

Voici une sélection d'ouvrages qui sont venus garnir ma bibliothèque depuis le début de ce printemps :

Voir les commentaires

Interview d'Emmanuel Toniutti sur le management et l'éthique

1 Juin 2011 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Management

Nouvelle-image.JPGDocteur en philosophie et théologie, Emmanuel Toniutti est le PDG d’IECG (International Ethics Consulting Group). Il est chef d'entreprise et coach de dirigeants depuis dix ans.  A l’occasion de la parution de son dernier ouvrage « L’Urgence éthique, Une autre vision pour le monde des affaires », Emmanuel Toniutti nous livre son point de vue en matière de management responsable. 

C.B. : Comment définissez-vous l'éthique ?

 E.T. : A l’origine, il n’y pas de différence entre l’éthique et la morale puisque le terme grec ethos (éthique) a été traduit par mores (morale) en latin. Mais nous pouvons cependant établir une différence qualitative entre la morale et l’éthique. La morale représente les valeurs et les règles d’une société alors que l’éthique est le comportement « juste » qui consiste à mettre en œuvre les valeurs et les règles au sein de cette même société. Ainsi l’éthique appelle à une prise de conscience de la responsabilité qui est la nôtre à mettre en pratique les valeurs pour que nous puissions vivre les uns et les autres ensembles.

  C.B. : En quoi y a-t-il un caractère d'urgence à retrouver le sens de l'éthique dans le monde des affaires ?

 E.T. : Il y a aujourd’hui une urgence éthique à retrouver le bon sens commun. Nous vivons dans une société ou le vice prime sur la vertu, où l’argent prime sur le sens individuel et collectif à donner à l’existence. Le monde des affaires est un monde dans lequel s’exerce le pouvoir des plus forts sur les plus faibles, le pouvoir des actionnaires au détriment des autres parties prenantes de l’entreprise. Il existe trop d’écart qui se creuse entre les plus riches et les plus pauvres. A titre d’exemple, il semble totalement hors de sens qu’il existe un écart aussi important entre les salaires des dirigeants et les salaires des employés du bas de la pyramide organisationnelle. Une société qui se construit sur une telle iniquité est une société en danger de mort car elle s’expose à la révolte des plus faibles. Mais il y a également un autre enjeu qui est celui, à travers les affaires, de réguler les relations internationales de manière à ce que les règles de marché soient les mêmes pour tout le monde. Or à ce jour, il existe de grandes disparités, bien que l’ensemble des lois édictées condamnent les mauvaises pratiques ; je pourrai citer à titre d’exemple, l’entente illicite entre concurrents, le paiement de commissions occultes non déclarées, la livraison d’armes militaires comme échange de services… Là encore nous nous exposons à la révolte des plus faibles. Quand une société qui repose sur le lien d’échange économique et social oublie que les organisations sont bâties pour servir l’être humain, il y a une urgence à retrouver un jeu d’équilibre.

C.B. : Les notions d'éthique, d'humanisme et de responsabilité sociale des entreprises ont-elles encore du sens dans le contexte de crise économique actuel ?

E.T. : Ces notions prennent tout leur sens, encore plus en période de crise comme celle que nous vivons aujourd’hui. Il faut rééquilibrer les forces de l’entreprise, il faut absolument remettre l’Homme au cœur des préoccupations des organisations pour redonner du sens, motiver les équipes et faire en sorte que les salariés puissent se sentir bien, prêt à réussir leur vie. Je ne suis pas en train de dire qu’il faille diminuer le pouvoir des actionnaires mais qu’il faille retrouver le sens de l’équité. Ainsi lorsque l’actionnaire reçoit par exemple cent pour cent du résultat net, il faut absolument se poser la question s’il ne serait pas « juste » qu’il n’en reçoive que soixante-dix pour cent et que les trente pour cent restant soient alloués à la recherche et au développement pour l’innovation client et à la récompense des salariés sans lesquels la production n’existerait pas. Mais vous comprenez il s’agit d’un choix : soit nous décidons de servir l’être humain et nous développons une vision collective du bien commun, sans nier son intérêt individuel ; soit nous décidons de ne servir que les plus forts et nous nous exposons à la démotivation, au non sens et à la révolte potentielle. Beaucoup de dirigeants ne croient pas aujourd’hui à cette révolte potentielle, ils en sourient…moi-même chef d’entreprise, je pense que nous devrions accorder beaucoup plus d’importance à nos salariés que nous ne le faisons en redescendant sur terre. Les hommes politiques et les hauts dirigeants sont totalement satellisés, ils vivent dans un autre monde qui est devenu leur réalité mais pas celle de celui qui, en Occident, est rémunéré 1.000 € par mois.
C.B. : Peut-on redonner du sens dans les entreprises ? De quelle manière ?

 E.T. : Oui, nous pouvons redonner du sens dans les entreprises. Mais d’abord il faut que le dirigeant croie en l’être humain et dans les valeurs humaines les plus hautes. Ensuite, il faut définir le socle de valeurs à partager et sur lequel nous ne sommes pas prêts à transiger. Il faut encore identifier un modèle de leadership d’entreprise cohérent avec ces valeurs puis enfin il faut développer des comportements de leader et de manager cohérent avec les valeurs de l’entreprise. Il s’agit d’une dynamique à mettre en œuvre qui ne repose pas seulement sur la parole mais sur les actes. Pour réussir il faut s’entraîner, à partir de cas concrets d’affaires réelles à prendre des décisions et mettre en œuvre des actions opérationnelles qui conduisent à la double performance économique et humaine de l’entreprise

Voir les commentaires

Rencontre avec Benjamin Chaminade, chasseur de tendances et ass kicker

25 Mars 2011 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Management

2011-03-24 16.31.55

 

Voilà 6 ans que je cotoyais Benjamin Chaminade sur le web au travers de nos multiples pérégrinations.

Benjamin était notamment intervenu dans une conférence que j'avais organisée dans Second Life (InWorld).

Nous avons enfin pu nous rencontrer IRL !

 

CB : Benjamin, peux-tu te présenter ?

 

BC : Je suis avant tout un entrepreneur.

 

J’ai 3 métiers aujourd’hui :

-                - « Trend Hunter » ou « chasseurs de tendances » : cela touche à l’innovation dans le domaine de la gestion des talents et du recrutement dans un contexte international.

-                - « Ass Kicker » : je rentre dans une entreprise et je dis au Chef d’entreprise ce que tout le monde pense. C’est parfois un préalable au lancement de grands projets.

-                - « Shifter » : cela consiste à aider les entreprises à créer une culture de la surprise ; on surprend les candidats, les salariés avec des choses qui n’ont pas été faites ailleurs.

Ce n’est pas du benchmark, ni copier la concurrence !

 

Et enfin, j’interviens pour rassurer les étudiants et leur dire  que tout n’est pas « gris » en Ressources Humaines, c’est une fonction qui demande de sortir du cadre, d'être créatif et même plus fun que le marketing ! C’est un métier qui a des couleurs !

Le DRH devrait être un véritable Chef d’entreprise avec une vraie culture commerciale !

Son service est similaire à l’organisation d’une entreprise :

Recrutement = commercial

Marque employeur = marketing

Paie = finance

Calcul du ROI = contrôle de gestion

Droit du travail = juridique

 

En Australie, les DRH sont bien équipés sur les outils de mesure depuis 5/6ans. A contrario des DRH français, ils cherchent moins à prouver leur valeur ajouté.

 

CB : Quelle est ton actualité ?

 

BC : Je souhaite faire décoller l’innovation RH et m’occuper de mes entreprises, notamment « Green perspective » (ferme solaire en Normandie).

Je viens également de m’associer avec une équipe pour lancer des formations innovantes liées au plaisir de travailler, à l’engagement : Dynesens.  

J’ai écrit un ouvrage qui sort le mois prochain chez Maxima : « Comment être un Consultant différent ? », un regard décalé sur le métier de Consultant !

Je termine l’écriture d’un deuxième livre qui sortira d’ici la rentrée chez Dunod : « L’innovation en management », coécrit avec Pierre-Yves Poulain et Armand Mennechet.

 

Retrouvez Benjamin sur benjaminchaminade

Voir les commentaires

Le lipdub : dernier né des techniques de motivation d'équipe ?

13 Mai 2008 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Management

Le lipdub est né l'an dernier aux Etats-Unis.

Afin de motiver les troupes, rien de tel que de tourner un clip sur son lieu de travail en effectuant un playback sur un air connu !

Pour visionner quelques exemples de Lipdubs c'est par ici

Le Lipdub peut également servir à véhiculer une image positive à l'égard de potentiels candidats, en vue de susciter davantage de candidatures spontanées.
Le développement de son image employeur ne demande-t-il pas de plus en plus de créativité et d'innovation ?


Même le MEDEF s'est laissé tenté par le concept :


Voir les commentaires