Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Christophe BLAZQUEZ blog

Livre Développez votre identité numérique, Regards croisés des générations X et Y sur la e-réputation

29 Juillet 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Identité numérique & e-réputation, #Médias sociaux et réseaux sociaux, #Marketing digital, #Communication, #Community management, #Gereso, #recrutement 2.0, #Techniques de recherche d'emploi, #Internet, #Lectures

Livre Développez votre identité numérique, Regards croisés des générations X et Y sur la e-réputation

Acheter sur la Fnac

Acheter sur Amazon

Alors que les ressources du web 2.0 sont devenues un réflexe et un mode de vie, leur utilisation peut se révéler fastidieuse pour des utilisateurs non initiés. Comment bien démarrer sur les réseaux sociaux, choisir la bonne stratégie en fonction de ses objectifs, bien cibler ses clients ou ses interlocuteurs ?

Que vous soyez chef d'entreprise, auto-entrepreneur, étudiant, demandeur d'emploi... Vous devez connaître les rouages des différents outils pour arriver rapidement et surement au but que vous vous êtes fixé.

À travers le parcours des auteurs, de deux générations X et Y, vous analyserez les différentes étapes pour faire du web votre meilleur allié, quels que soient votre âge et votre situation professionnelle.

Avec plus de 80 captures d'écran, des témoignages et des cas pratiques, ce livre est un vrai guide intergénérationnel, pour se familiariser avec les réseaux sociaux et les nouveaux usages du web.

Sommaire

Voir les commentaires

Quel est l'impact des contenus rédactionnels sur les taux de conversion ?

25 Juillet 2013 , Rédigé par François Déchelette Publié dans #Marketing digital, #taux de conversion, #ROI, #Landing page, #Brand content

Quel est l'impact des contenus rédactionnels sur les taux de conversion ?

"Les entreprises consacrent des budgets de plus en plus importants à leurs activités de marketing digital, pour lesquelles elles doivent aussi suivre scrupuleusement le retour sur investissement, en utilisant des indicateurs comme les taux de conversion. Dans ce contexte, on peut s’intéresser à l’impact des contenus rédactionnels sur cet indicateur.

Le taux de conversion, un indicateur précieux

Dans un contexte économique où les budgets de communication doivent être justifiés et l’efficacité de tous les processus mesurée, on imagine déjà l’intérêt de cette donnée. Si les activités de référencement, display, relations presse ou community management participent grandement à rendre un site internet visible et à améliorer son trafic, les taux de conversion s’intéressent à une étape ultérieure de la captation de prospects ou de clients. Cette mesure peut porter sur différents éléments, tout dépend de la configuration et des objectifs de l’entreprise. S’agit-il d’obtenir les coordonnées de prospects qualifiés ? Ou plutôt de vendre directement des produits en ligne ? D’inviter les utilisateurs à s’inscrire à une plate-forme collaborative ? De nombreuses optimisations peuvent permettre d’améliorer les taux de conversion d’un site internet comme : des efforts de design, la rationalisation de la navigation client, l’insertion de visuels attractifs…

La qualité des contenus rédactionnels véhicule le sérieux de l’entreprise

Sur internet, même si les infographies, vidéos ou podcasts tendent à se démocratiser, les textes restent un élément majeur de la communication digitale, et à plusieurs titres. Le texte, de par sa qualité, sa pertinence, et son exclusivité, est un point clé pour améliorer l’indexation d’un site web dans les moteurs de recherche, mais avant tout, il est le principal élément pour retenir l’attention ou gagner la confiance d’un utilisateur. La qualité grammaticale, syntaxique ou encore le soin porté à l’orthographe, sont des prérequis qui permettent de créer un climat de confiance autour d’une entreprise ou d’un service en ligne, ce qui est d’autant plus vrai si le niveau de confidentialité est élevé, ou les montants d’investissement importants.

Ces contenus annexes qui ne doivent pas être oubliés ou sous-estimés.

De nombreuses entreprises proposent désormais des contenus de qualité sur leur site internet, notamment grâce au développement des services de rédaction et de traduction en ligne, qui délivrent des solutions rapides et particulièrement compétitives. Si la partie visible du site est plutôt réussie, nombreuses sont les sociétés qui n’accordent pas d’importance aux conditions générales de vente et d’utilisation, ou alors, qui ne les proposent que dans une seule langue générique… Ces manquements peuvent alors coûter cher aux entreprises, car ils impacteront directement le taux de conversion des plates-formes web, les utilisateurs souhaitant souvent consulter quelques points concernant les assurances fournies ou les conditions de livraison d’un produit, avant de franchir le pas !

Les landing pages, la dernière ligne droite avant la conversion client !

Pour récupérer les coordonnées d’un prospect ou vendre un produit en ligne, le design et les éléments de texte des landings pages, méritent eux aussi une attention toute particulière, car c’est précisément ici que les utilisateurs prennent la décision de faire confiance à l’entreprise ou non. Le titre de la page figure parmi les éléments les plus importants. Il faut définir précisément à quel type de cible l’on s’adresse, pour mieux adapter le message. L’accroche est l’élément clé : y présenter une statistique ou une donnée surprenante, qui attire l’attention du lecteur.

À condition qu’ils soient maîtrisés, les contenus rédactionnels sont des éléments clés dans l’optimisation des taux de conversion. Avec notamment l’essor de plates-formes de rédaction ou de traduction professionnelles en ligne, les entreprises peuvent désormais proposer des landing pages réussies dans une ou plusieurs langues et travailler efficacement à l’amélioration de leurs taux de conversions."

François Déchelette

Country Manager TextMaster

Voir les commentaires

Un peu d'humanitude dans les réseaux sociaux !

17 Juillet 2013 , Rédigé par Elsa Héliot Publié dans #Médias sociaux et réseaux sociaux, #Community management, #Communauté, #Marketing, #Marketing RH, #marque employeur

Un peu d'humanitude dans les réseaux sociaux !
Avis d'expert par Elsa Héliot, Community Manager PortisEd

Un outil. Ni plus ni moins. Voilà ce que sont réellement les réseaux sociaux. À en oublier que derrière chaque clavier, il y a un humain. Y compris dans une stratégie de social media d'entreprise. Et si on mettait un peu d'humanitude dans les réseaux sociaux ?

Humanitude ? Vous avez dit humanitude ? La philosophie de l'humanitude est à la gérontologie ce que de meilleures relations sont aux rapports humains. Cette méthode, qui a fait ses preuves, est axée sur le prendre soin de l'autre, ceci dans l'objectif de réduire considérablement l'apport médicamenteux. A l'heure où beaucoup de PME cherchent d'abord à rester vivantes, où l'investissement devient plus une problématique qu'une exigence, faire le choix du social media peut avoir des conséquences insoupçonnées pour une PME qui cherche un second souffle, autant sur les marchés qu'en interne. À condition de prendre soin de l'humain.

Sur les réseaux, c'est l'Homme qui parle

Il suffit de constater le plaisir que prennent certains internautes à tourmenter, gentiment, les modérateurs de forum et autres community managers. Converser sur les réseaux relève d'un jeu... entre personnes réelles.

Quel rapport avec le sujet ? Simple, bien que trop souvent occulté : communiquer sur les réseaux sociaux revient à engager une conversation avec quelqu'un. Même constat dans le cadre d'une stratégie social media professionnelle : ce n'est pas l'entreprise qui interagit avec ses interlocuteurs, mais bien les hommes et les femmes qui la composent et la représentent.

« C'est évident ! » s'étranglent certains. Pas tant que ça en réalité : dans la très grande majorité des cas, c'est à la direction de la communication ou du marketing qu'est confiée la gestion des réseaux sociaux déployés, plus par habitude que par réelle réflexion. Des directions qui deviennent dès lors "la voix de l'entreprise". Bien sûr, il ne s'agit pas de se couper des compétences de ces directions qui sauront mettre en forme le contenu, l'orienter et le diffuser. Mais leur adjoindre les collaborateurs issus des directions métiers (ou autres directions support : DRH, DAF...), et leur laisser la parole.

Une idée qui doit faire son chemin dans toute l'entreprise. Car elle implique deux réflexions, avant même de s'adresser à l'internaute : choisir qui écouter dans l'entreprise, et quels seront les portes-paroles des messages de l'entreprise.

Prendre soin de ses collaborateurs

Donner la parole aux collaborateurs de l'entreprise, c'est valoriser l'individu (et ses talents) tout en s'appuyant sur son appétence pour les réseaux sociaux, dans l'objectif de construire du contenu de valeur, individualisé et séduisant. De ce fait, le choix des hommes et femmes qui parleront et répondront sur les réseaux sociaux, sous la houlette des directions désignées, se fera de lui-même. Cela implique pour la direction de proposer une autre organisation du travail pour ces collaborateurs qui souhaiteraient s'investir dans le processus, dégager du temps, voire adapter le poste, le faire évoluer. S'ouvrir aux réseaux sociaux c'est aussi proposer de nouvelles perspectives aux collaborateurs les plus motivés pour le job et réfléchir à l'image employeur que l'on souhaite afficher de son entreprise.

Prendre soin de ses communautés

En abandonnant l'idée d'atteindre immédiatement un objectif quantitatif, la relation instaurée sur les réseaux sociaux gagnera en authenticité. Or pour construire une communauté fidèle et devenir forte de son soutien, la PME doit mettre en avant ses valeurs. Un savoir-faire, une éthique, un engagement social, écologique, peut-être politique, sont des leviers de communautés, à partir du moment où ces valeurs sont avérées...et assumées !

C'est un exercice intéressant pour la PME qui s'obligera, en amont, à étudier les aspects autour desquels rassembler ses collaborateurs. La sincérité de la démarche entraîne par ricochet un plus grand investissement émotionnel de la part des internautes.

Par ailleurs, si la philosophie de l'humanitude passe par le regard, la communication sur les réseaux sociaux s'appuie sur la transmission et le service. L'acte de participer est à la base de tout réseau social. Cela peut passer par le conseil, l'entraide, la recommandation.

Prendre soin de sa PME

Ce travail de valorisation à la fois des hommes, du produit et des valeurs de la PME ne doit pas se limiter aux seuls réseaux axés sur la clientèle. Cette couleur obtenue, cette atmosphère particulière, le sel de l'entreprise doivent être également affichés sur les réseaux professionnels. Ce qui différencie renforce l'entreprise auprès de ses pairs, mais également de ses financiers ou de ses souscripteurs.

Enfin, en ciblant des réseaux particuliers, ceux visant à rompre une certaine solitude entrepreneuriale ou dédiés à l'investissement (les CCI notamment déploient leurs propres réseaux), la PME reste informée sans effort des progrès en R&D, des nouveaux dispositifs d'aides et des opportunités.

Il n'existe pas une seule façon de communiquer sur les réseaux sociaux et les méthodes, s'il en existe, sont en constante évolution. Chaque entreprise, aussi mature soit-elle sur les réseaux, ne détient pas la clé et doit en permanence se réinventer. Aux PME de s'appuyer sur ce qui fait souvent leur force, une gestion plus intuitive et la capacité de réunir les hommes autour d'un projet commun.

Voir les commentaires

Imprimantes laser Brother, la technologie au service des professionnels

15 Juillet 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ

Tout d’abord, les imprimantes Brother présentent un certain nombre d’avantages pour une utilisation en entreprise.

Ce sont des imprimantes invisibles ! En effet, elles se font oublier par leur fiabilité.

Elles se distinguent également par leur rapidité. Vous attendrez moins de 8,5 secondes pour récupérer votre document dont l’encre sera sèche dès sa sortie.

Il n’est plus nécessaire d’être à proximité de votre imprimante pour lancer une impression. Grâce aux Apps Brother, vous pourrez imprimer en situation de mobilité. En effet, imprimer depuis votre smartphone ou votre tablette devient un jeu d’enfant !
De plus, elles sont simples d’utilisation car elles sont dotées d’écrans tactiles et intuitifs allant jusqu’à 12,6 cm.

Enfin, avec la technologie laser, vous réaliserez aussi des économies. Avec les toners hautes capacités des solutions d’impression Brother, vous imprimerez jusqu’à 12 000 pages avec le même toner. La fonction recto-verso vous permet également de réduire votre nombre de pages imprimées par 2.

Brother propose une gamme d’imprimantes :

  • Pour les entreprises demandant une gestion documentaire irréprochable,
  • Pour les entreprises à fort volume d’impression,
  • Ou pour toutes les entreprises, des solutions économiques.

En ce qui me concerne, la troisième catégorie, les solutions laser multifonctions permettant d’imprimer, de copier et de numériser répondent le mieux à mon besoin d’entreprise.

Les deux imprimantes suivantes en font partie et proposent des solutions économiques pour toutes les entreprises :

MFC-9465CDN  imprimante multifonction laser couleur avec fax, réseau et recto-verso

MFC-9465CDN imprimante multifonction laser couleur avec fax, réseau et recto-verso

MFC-8520DN  imprimante multifonction laser monochrome avec réseau et recto

MFC-8520DN imprimante multifonction laser monochrome avec réseau et recto

Voir les commentaires

L'impact des nouvelles technologies sur la formation

11 Juillet 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ

Quel impact produisent les Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication en matière de formation ?

A l'ère des MOOC, du Social Learnig et du e-learning notamment, Michel Diaz nous livre son analyse et des pistes de réflexion sur cette question.

Voir les commentaires

Le serious game et la gamification suscitent l'intérêt des entreprises

8 Juillet 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ

Mardi 18 juin 2013 à Paris, Interaction Games a organisé la seconde édition du « Serious Game Time ! », une rencontre ludique mêlant les univers de la gamification, du serious game et de l’innovation.

Pour les personnes n’ayant pas pu se rendre au « Serious Game Time ! », voici une séance de rattrapage avec les vidéos de toutes les interventions sur le site du « Serious Game Time ! » :

Voir les commentaires

MOOCs et marque employeur, mariage en vue ?

8 Juillet 2013 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Marketing RH, marque employeur, #MOOC, #recrutement 2.0

Les talents de demain, seront-ils sur les MOOCs ? Les plateformes MOOCs sont-elles les nouveaux territoires de la marque employeur ?
L'article ci-dessous, paru semaine dernière sur PARLONS RH, apporte un éclairage sur ces questions.

Certes, les MOOCs sont un outil potentiel de plus mais les Responsable de la marque employeur se les approprieront-ils dans le futur ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir les commentaires