Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Christophe BLAZQUEZ blog

La société de la peur

26 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Lectures



Par Christophe Lambert
Edition : Plon (07/2005)

 Commentaires

La France est malade de ses peurs. Elle a les nerfs à vif. C'est cette peur qui domine nos comportements individuels et collectifs, qui conditionne notre avenir. Comment en est-on arrivé là ? Comment a-t-on basculé en si peu de temps d'une société de l'espoir à une société de la peur ? Qelles sont-elles, ces peurs ? Quans sont-elles nées? Pourquoi se sont-elles développées ?
Voir les commentaires

Nouvelles techniques pour trouver un emploi

25 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Emploi

Couv_3A la une du magazine management de ce mois-ci, un dossier spécial sur les nouvelles techniques pour trouver un job. Il permettra notamment aux non-geeks de se faire une idée sur l'utilisation d'un blog, des sites de networking, des sites emploi et des "job tools"...

Voir les commentaires

Blogs RH

22 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Ressources Humaines

Tribune, publié le 19/09/2005 Envoyer cet article à un ami

Au secours, ils blogguent ! par Hélène Morel

Blogs corporatifs, de candidats, internes, de salariés...Que ce soit une mode ou un phénomène de longue durée, ces carnets de route écrits et commentés par des internautes méritent qu'on s'attarde à leur impact. D'ailleurs, des blogs "déviants" apparaissent déjà : employés peu scrupuleux qui dévoilent des informations confidentielles ou employés démotivés qui racontent leurs tribulations. Ces blogs entraînent de nouvelles mesures et actions à prendre.

La raison d'être des blogs

Un de leurs objectifs ? Partager certains points de vue ou certaines expériences . Les candidats y racontent leurs entretiens ; les PDG y affichent leur vision d'entreprise. Les salariés y racontent leur vie ; les recruteurs y cherchent de l'information sur les candidats.

Certains de leurs avantages ? Simplicité, présence de commentaires, accessibilité, médiatisation du phénomène.

Les limites déjà rencontrées ? La difficulté à faire vivre cette vitrine qui suscite souvent peu de commentaires.

Des risques encourus ? La divulgation d'informations sur l'entreprise ou sur le salarié.
Leurs enjeux ? L'éthique et la mobilisation peuvent être impactées par ce nouveau media

Certaines interventions nécessaires

L'impact d'un blog candidat ou salarié peut être énorme sur votre image-employeur. Imaginez : un de vos bons candidats, juste avant l'entretien final, lit le blog découragé d'un de vos salariés. Voilà tous vos efforts de communication corporative envolés en quelques instants...

Si le blog est à visage découvert, vous devez intervenir, en tant que professionnel RH auprès du salarié non seulement pour qu'il retire les informations dévoilées, mais aussi pour qu'il prenne conscience de l'impact de ses écrits et de sa responsabilité face à ceux-ci. En effet, concernant un blog, les informations sont du domaine public. Vous avez aussi entre les mains un levier pour évoquer la problématique de démobilisation de l'employé, voire la mobilisation de l'équipe.

La sensibilisation interne


La prise de conscience de vos managers est essentielle pour qu'ils puissent intervenir correctement si un de leurs employés bloggue ainsi. Ils risquent de devoir aborder des problèmes éthiques avec leurs employés, sans pour autant devenir Big brother. Une prise de position officielle de la part de la direction peut s'avérer utile pour les accompagner sur ce terrain délicat et leur montrer que l'entreprise est proactive face aux nouveaux médias. Vous pouvez pour cela établir un code de conduite officiel sur le comportement attendu face aux blogs et aux autres forums de discussion.

Le code de déontologie

Dans les milliers de blogs-salariés (1000, juste pour Microsoft), les témoignages ne sont pas tous positifs ou constructifs. Certaines entreprises ont donc déjà ajouté des paragraphes concernant les blogs à leur code de déontologie. Il ne s'agit pas d'interdire la création de ces blogs salariés ; fort heureusement la liberté d'expression demeure. Le but est de rappeler aux salariés qu’ils doivent avoir des comportements responsables, notamment concernant les informations qu'ils peuvent divulguer. Ils ne doivent pas prendre position au nom de l'entreprise à l'extérieur de leurs fonctions. Puisqu'ils s'expriment en public, ils peuvent être tenus responsables de ce qu'ils affirment et en subir les conséquences légales.

L'aspect juridique

Si tout cela escalade, vous pouvez référer le cas à votre département juridique : la législation française s'est déjà prononcée sur le phénomène. Le Tribunal de Grande Instance de Bobigny a parlé de préjudice moral envers une société, à propos d'un blog créé par un syndicat et "divulguant des informations financières et salariales sensibles, voire confidentielles". Le syndicat a dû retirer ces informations du blog. La loi pour la Confiance dans l'Économie Numérique du 21 juin 2004 protège aussi l'entreprise de la divulgation d'information. Le bloggueur est considéré comme étant l'éditeur de l'information et a donc obligation de publier son identité. Nous voilà donc protégés par la loi.

Si vous êtes prêts à vous exposer à un nouveau défi RH, faites l'exercice : tapez "nom de votre entreprise" et "blog" dans un moteur de recherche. Vous pourriez bien découvrir des façons de voir votre entreprise par vos candidats, salariés, clients. Ne vous reste plus qu'à utiliser intelligemment les informations véhiculées par ces nouveaux moyens de communication des candidats et salariés.
Voir les commentaires

Validation des Acquis de l'expérience

21 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Formation

La VAE progresse
Par RH info - Septembre 2005

La tribune du 12 août 2005 a publié le communiqué suivant : «Bordeaux EM vient de diplômer son premier candidat VAE (validation des acquis de l'expérience). Il s'agit d'un responsable de l'inspection générale du Crédit Mutuel du Sud-Ouest. Agé de quarante-six ans, il est entré dans l'établissement comme employé, est devenu responsable d'un service de Bourse, avant la direction d'agence et la direction de secteur. Après avoir validé 85 % des compétences exigées pour l'obtention du diplôme, il a suivi 200 heures de formation en politique générale de l'entreprise et management stratégique. En 2006, l'école bordelaise devrait délivrer son diplôme à une vingtaine de professionnels, dans le cadre de la formation continue».

L’expérience est en effet une des composantes fondamentales du professionnalisme. Elle transforme des connaissances générales ou spécifiques en compétences pratiques. Mais elle permet aussi de transformer des pratiques éprouvées en connaissances acquises et valorisables… Les acquis de l’expérience constituent ainsi un potentiel de performance à dûment valider. C’est un enjeu pour l’individu ; mais c’en est un aussi pour l’entreprise.

Cette validation des acquis de l’expérience, débouchant sur un diplôme, exige la formalisation d’un savoir, par écrit ; elle exige aussi la valorisation de ce savoir et l’expression de sa maîtrise circonstanciée, par oral. Il faut ici considérer que la juste formalisation et l’expression aisée d’un professionnalisme constitue la première preuve de sa maîtrise avérée.

Rappelons que la VAE repose en effet sur trois composantes principales :

  • Un bilan détaillé de compétence

    L’expérience repose sur la mise en œuvre répétée d’actions professionnelles instaurant une disposition permanente, acquise progressivement, à effectuer un travail avec facilité et pertinence. Mais paradoxalement, à travers la cristallisation de l’expérience en habitudes, un professionnel peut devenir moins conscient de la façon dont il travaille. En effet, la réalisation de travaux coutumiers atténue la conscience de leur aspect théorique. Il convient donc en premier lieu d’identifier pleinement les compétences acquises ; essayez pour vous-mêmes : vous verrez la difficulté.

  • Une maîtrise adaptée de la communication

    • La constitution du dossier de Validation des Acquis de l’Expérience requiert des principes de communication écrite qui ne s’improvisent pas.

    • La valorisation de ces acquis devant un jury institutionnel et professionnel exige une maîtrise raisonnable de la prise de parole en public.

  • L’implication dans un parcours et un projet professionnel

    La notion même «d’acquis de l’expérience» se réfère à une histoire professionnelle dont il faut savoir rendre compte ; mais elle s’inscrit aussi dans la mise en perspective d’un développement de potentiels sur lesquels il faut avoir une vision dynamique.

Autonomie, créativité, innovation, gestion des connaissances, fidélisation… sont des enjeux importants de la VAE pour l’entreprise. On ne peut que se réjouir qu’elle gagne enfin ses lettres de noblesse.

Source : RHinfo

 

Voir les commentaires

Ressources inhumaines

21 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Lectures


 

La peur règne, les têtes tombent. Telle est aujourd'hui la triste loi de l'entreprise avec, pour conséquences dramatiques, chômage et précarité.

Système intolérable, suicidaire. Mais pourquoi le monde du travail est-il impitoyable ? Est-ce inéluctable ? Pourquoi les ressources humaines sont-elles devenues inhumaines ?
Il existe des solutions. De nouvelles organisations se mettent en place, mais on les connaît peu ou mal.

Jean-Luc Foucher a mené l'enquête. Il en tire un constat : les politiques financières à court terme ne suffisent plus. Si l'entreprise veut améliorer son image et ses résultats, elle doit remettre l'homme au centre de son système. Ce n'est pas qu'une question de responsabilité morale, c'est un facteur indispensable de réussite.

Jean-Luc Foucher, HEC de 46 ans, a fondé le cabinet de conseil de dirigeants manageVrai! Il accompagne les entreprises pour mettre en œuvre un leadership humainement responsable et améliorer ainsi leur performance. Son expérience professionnelle salariée lui a permis de vivre l'entreprise dans des groupes comme Unilever, LVMH, Hachette, L'Oréal ou Disney.

Editeur : Bourin

Source : www.ressourcesinhumaines.com

Voir les commentaires

A quand la reprise de l'emploi ?

16 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Blazquez

En cette période de rentrée (des classes) les spéculations et prédictions en tout genre sont nombreuses concernant le marché de l'emploi.

Plusieurs indicateurs et évènements présents sont mis en exergue.

Tout d'abord, le passage du taux de chômage en dessous des 10% est pour certains le signe du retour au plein emploi.

Le contrat nouvelles embauches serait le moyen d'aller chercher le vivier d'embauches potentiel dans les TPE.

Il semblerait que la croissance soit inférieure aux prévisions du gouvernement.

Même si certains métiers (comerciaux, informaticiens ...) ou secteurs d'activité tirent aujourd'hui leur épingle du jeu pour des raisons structurelles, la reprise du recrutement en France se fait attendre.

Aujourd'hui, nous entendons parler de mobilité géographique et fonctionnelle (favoriser les reconversions pour accompagner les changements et restructurations) afin de revenir au plein emploi c'est à dire un taux de chômage diminué de moitié.

Néanmoins, un grand nombre d'incertitudes subsitent eu égard à la situation économique actuelle.

Alors, à quand la reprise de l'emploi ?

A votre avis ?

Venez donner votre point de vue et ouvrir le débat par vos commentaires !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Voir les commentaires

Responsabilité sociale

16 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Blazquez

A l'heure des services et des NTIC n'est-il pas temps de remettre l'Homme au centre des
Organisations ?

En effet, au-delà des politiques de court terme, dans un monde où l'internet permet à un nouvel acteur d'entrer rapidement sur un nouveau marché, n'est-il pas important de disposer d'un capital humain de qualité ?

Ce n'est donc pas un hasard si les entreprises et les recruteurs évaluent de plus en plus sur les critères de la personnalité et de l'intelligence émotionnelle.

Parmi les critères de plus en plus recherchés dans les fonctions d'encadrement, nous retiendrons notamment la créativité, l'innovation et l'adaptation.
Voir les commentaires

Se former au bilan de compétences

12 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Lectures

Un ouvrage intéressant qui montre en quoi la place du bilan de compétences a évolué depuis la loi du 4 mai 2004.

Auteur : Claude LEMOINE

Edition : DUNOD, mai 2005

 

 
Voir les commentaires

Contrat nouvelles embauches

5 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Emploi

Source : cercle rh

Le contrat "Nouvelles Embauches"

Modalités pour conclure un contrat "Nouvelles Embauches":
- L’entreprise ne doit compter au plus que 20 salariés

- Le contrat de travail doit être écrit

- Le contrat doit être à durée indéterminée

- Le contrat doit préciser clairement qu’il s’agit d’un contrat «nouvelles embauches»

- En cas de rupture du contrat dans les 2 premières années, le salarié bénéficie de garanties connues à l’avance :
* une période de préavis dont la durée progresse avec l’ancienneté.
Le préavis est de 2 semaines du deuxième au sixième mois de présence dans l’entreprise. Il passe ensuite à 1 mois ;
une indemnité de rupture calculée en fonction de l’ancienneté : votre salarié perçoit,outre les sommes restant dues au titre des salaires et de l’indemnité de congés payés,
* une indemnité égale à 8% du montant total de la rémunération brute due depuis la conclusion de son contrat. Cette indemnité n’est soumise ni à l’impôt ni aux cotisations sociales ;
* une allocation forfaitaire versée si votre salarié n’est pas pris en charge par l’assurance chômage, dès qu’il a travaillé 4 mois dans votre entreprise ;
* un accompagnement renforcé par le Service public de l’emploi pour l’aider à retrouver un emploi, financé par une contribution de l’employeur de 2% du montant total de la rémunération brute. Il peut bénéficier de la convention de reclassement personnalisé sous réserve de l’accord des partenaires sociaux.

 
Voir les commentaires

NTIC

3 Septembre 2005 , Rédigé par Christophe BLAZQUEZ Publié dans #Humour

Source : rhinfo
 
Voir les commentaires